Test du jeu Fantasy life

De l’aventure et du crafting sur Nintendo 3DS

J’ai acheté Fantasy Life sur Nintendo 3DS après avoir lu plusieurs tests élogieux à son sujet : grand bien m’a pris, tant ce jeu a su m’occuper des heures durant, à explorer le monde de Reveria.

Ce jeu m’a captivé pour le développement des différentes carrières du héros. Ces missions annexes peuvent s’avérer très chronophages dès lors que l’on veut conduire son personnage au rang de « maître » dans chacune des disciplines. En revanche, je trouve la quête principale trop simple, avec un manque de challenge évident.

Un système de carrière élaboré

Les carrières s’imbriquent entre elles, et le fait de développer la compétence de forgeron ou de menuisier permettra par exemple d’obtenir des armes puissantes. Je peux ensuite utiliser ces armes dans les carrières de paladin ou de mercenaire.

Aussi, si le développement des carrières reste optionnel pour l’avancée de l’histoire, il n’en reste pas moins un pan essentiel du jeu. Passer à côté revient à se priver de ce qui fait le charme de ce Fantasy Life.

A la découverte de Reveria

Après quelques heures de jeu au sein de la quête principale, le monde de Reveria s’ouvre progressivement au joueur. On débute ainsi l’aventure dans un village nommé Castel, mais on ne tarde pas à découvrir d’autres environnements variés et des personnages attachants. Les quêtes annexes ne manquent pas, et les habitants de Reveria en confient sans cesse de nouvelles au joueur.

Points positifs et négatifs de Fantasy life

Après plus de 80 heures de jeu, mon feedback est positif : je trouve que Fantasy Life est un bon jeu d’aventure. Il est doté d’une durée de vie colossale, de graphismes enfantins mais mignons et de musiques réussies. Certaines sont somptueuses (merci Nobuo Uematsu !), d’autres sont malheureusement moins inspirées.

En contrepartie, la quête principale manque cruellement de challenge, et l’histoire principale aurait pu être plus originale. J’ai eu beaucoup de mal à lâcher le jeu après m’être lancé dans le développement des carrières. Le jeu est hyper chronophage et l’on se retrouve à collectionner des légumes disséminés un peu partout pour développer la carrière de cuisinier, à fabriquer les haches les plus puissantes possibles pour devenir le meilleur bûcheron, etc.

En bref, c’est un jeu tout public et très prenant !

Pour ceux qui recherchent d’autres bons RPG/jeux d’aventure sur Nintendo 3DS, j’ai également testé Dragon Quest VIII ou encore Bravely second : end layer. Enfin, pour les possesseurs de Nintendo Switch, je vous propose de découvrir mon test de l’excellent Octopath Traveler.

Climaxe

Le Fantasy Life sur Nintendo 3DS peut être trouvé ici :