Tensiomètre connecté Withings Bpm Core (2019)

Un tensiomètre 3-en-1

Ce tensiomètre connecté Withings Bpm Core est sorti en 2019. Fabriqué en Chine, il possède 3 fonctionnalités : mesure de la tension artérielle, stéthoscope électronique et électrocardiogramme. Compatible iOS et Android, le Bpm Core est vendu 250 euros.

Withings est une entreprise française créée en 2008, spécialisée dans les produits connectés liés à la santé et au bien-être : babyphone, pèse-personne, montre connectée, tensiomètre, suivi du sommeil, etc.

Le Withings Bpm Core permet de réaliser un auto-diagnostic afin de détecter l’hypertension (= hyperpression du sang sur la paroi des artères), les valvulopathies (= dysfonctionnements des valves du cœur) et la fibrillation auriculaire (= battements irréguliers du cœur).

Cet appareil est livré avec :
– Câble d’alimentation micro USB
– Notice d’utilisation

Il n’y a pas de bloc d’alimentation pour une recharge directe sur secteur, dommage.

Pour quel public ?

Le Bpm Core trouve un intérêt chez les personnes :
– à mobilité réduite,
– qui souffrent de problèmes cardio-vasculaires déjà diagnostiqués,
– qui ont des antécédents familiaux en matière de maladies cardiovasculaires.

Ceux qui souhaitent simplement mesurer leur tension artérielle se tourneront vers le Withings Bpm Connect, une version simplifiée du Bpm Core et vendue 100 euros. Le Bpm Connect est ainsi dépourvu des fonctions stéthoscope et électrocardiogramme.

Pour information, j’ai eu l’occasion de tester des tensiomètres de différentes marques, par exemple ce tensiomètre 90X2 ou encore le Braun ExactFit 3.

Découverte du Withings Bpm Core

Le packaging du Withings Bpm Core est soigné. Le produit bénéficie d’une finition haut de gamme, avec un design sobre et des matériaux de qualité. L’écran à matrice LED est une belle innovation, et les résultats affichés sur le tube sont bien lisibles. Le brassard est compatible avec une circonférence de bras comprise entre 22 et 42 cm. Bon point : le Bpm Core fonctionne sur batterie, alors que mes autres tensiomètres nécessitent des piles AA. L’autonomie est bonne : en 15 jours d’utilisation, je n’ai pas eu besoin de le recharger. Le Withings Bpm Core est en revanche plus volumineux que mon tensiomètre Braun ExactFit 3.

L’appareil se connecte en Wi-Fi ou en Bluetooth. A la première utilisation, il est nécessaire d’appairer le Withings Bpm Core au smartphone. Il faut ainsi installer l’application « Health Mate » (67Mo) puis créer un compte utilisateur.

Une application intrusive…

Pour pouvoir créer ce compte, le fabricant nous oblige à cocher la mention « J’autorise Withings à traiter mes données personnelles, y compris les données de mesures corporelles (…) ». L’application demande donc nos données médicales (taille, poids, âge, etc.), qu’elle compile avec des informations relatives à notre identité (nom/prénom/mail), géolocalisation, adresse IP, etc. Ces données sont ensuite communiquées à Withings et à ses partenaires « à fins de traitement ». Je déplore ces pratiques, qui se font au détriment de la confidentialité des consommateurs : après avoir acheté un produit, l’utilisateur devrait être libre de partager ou non les informations le concernant.

… mais simple à utiliser

L’interface de l’application « Health Mate » est simple à appréhender ; elle nous guide dans l’utilisation de l’appareil et détaille ses fonctionnalités. Par ailleurs, l’appli centralise toutes les données Withings, ce qui est pratique pour ceux qui possèdent d’autres produits de la marque. La page d’accueil affiche les informations du dernier relevé, et les mesures antérieures sont accessibles et classées jour par jour.

On prend la tension !

La prise de tension se fait sur le bras gauche uniquement (partie métallique du tube vers le bas) et dure 2 minutes environ. Le brassard s’enfile sans difficultés à l’aide d’une seule main. On lance la mesure en appuyant sur le bouton situé sur le haut du tube. Par défaut, l’appareil exécute les 3 mesures (tension artérielle, stéthoscope et ECG) mais ce paramètre peut être modifié. En se gonflant, le brassard exerce une pression assez forte sur le bras : cela peut être déroutant la première fois, puis l’on s’y habitue.

La mesure de la tension artérielle nous communique la pression systolique, diastolique ou encore le rythme cardiaque.

Pour information :
* Pression systolique : la valeur affichée représente la pression sanguine produite lors de la contraction du muscle cardiaque.
* Pression diastolique : la valeur affichée représente la pression sanguine produite par le relâchement du muscle cardiaque.

Des résultats pas toujours exploitables

J’ai rencontré quelques difficultés lors des différentes mesures : l’appareil doit en effet être bien positionné sous peine de résultats inexploitables. Avant une mesure, Withings préconise de se mettre au repos pendant quelques minutes. Lors de la prise de tension, il faut faire attention à sa position, poser son bras gauche sur une table et ne pas parler ni bouger.

Par ailleurs :
– Pour que l’ECG puisse fonctionner, il est nécessaire pendant la mesure de poser un doigt de la main droite sur la partie métallique du tube.
– Pour que le stéthoscope puisse écouter les battements du cœur, ce dernier doit être en contact avec la poitrine ; il ne doit donc pas y avoir de bruits parasites environnants. A plusieurs reprises, l’appli m’a ainsi retourné un message indiquant que les informations n’étaient pas concluantes. Une mise à jour du firmware améliorera peut-être cette fonctionnalité.

Les différents résultats sont affichés sur la matrice LED ainsi que dans l’application « Health Mate ». Un code couleur indique si le relevé s’inscrit dans la norme (témoin de couleur verte), présente une anomalie (témoin jaune) ou si un problème est détecté (témoin rouge).

Points positifs et négatifs

Points positifs :
+ Bilan santé détaillé
+ Interface claire et résultats faciles à interpréter
+ Bonne autonomie de l’appareil
+ Finition haut de gamme
+ Peut stocker 8 profils d’utilisateurs
+ Packaging soigné
+ Facile à transporter

Points négatifs :
– Produit onéreux (249€)
– Superflu pour les personnes en bonne santé
– Incompatible avec le bras droit
– Obligation de partager nos données avec Withings
– Difficultés d’utilisation du stéthoscope
– Chargeur secteur non fourni
– Manque de lisibilité de la notice
– Sac de transport non fourni

Conclusion

En conclusion, le Withings Bpm Core est un appareil d’auto-diagnostic haut de gamme, simple à utiliser et complet. Il s’adresse avant tout aux personnes à mobilité réduite ainsi qu’à ceux qui souffrent de problèmes cardio-vasculaires déjà diagnostiqués. Cet appareil ne saurait cependant se substituer à l’avis d’un professionnel de santé. Son prix est par ailleurs élevé, et quelques améliorations doivent encore être apportées pour que le Bpm Core donne totale satisfaction.

Climaxe

Ce tensiomètre connecté Withings Bpm Core peut être trouvé ici :